L’image a circule sur les reseaux sociaux : Ursula von der Leyen, presidente de la commission europeenne, remettant reellement chaleureusement votre leadership award de l’Atlantic Council au patron de Pfizer, sans le moindre geste barriere, malgre le rebond epidemique en cours sur le continent…

L’image a circule sur les reseaux sociaux : Ursula von der Leyen, presidente de la commission europeenne, remettant reellement chaleureusement votre leadership award de l’Atlantic Council au patron de Pfizer, sans le moindre geste barriere, malgre le rebond epidemique en cours sur le continent…

on voit tellement de trucs qui ne vont pas dans une telle ceremonie qu’il reste presque complexe de connaitre avec ou commencer.

L’oligarchie en roue libre

Mais De quelle fai§on des individus un minimum intelligentes peuvent-elles commettre 1 tel impair en public, pour ne pas dire plus ? Rien ne va dans cette remise de prix. D’abord, il est totalement effarant qu’alors qu’une cinquieme epidemique gonfle en Europe, et particulierement au pays d’origine d’Ursula von der Leyen et dans celui ou elle travaille, de passer a votre point outre les gestes barrieres, en remettant des prix sans masque, sans distanciation, ainsi, avec de telles embrassades. Tout ceci donne a nouveau l’image d’une oligarchie qui s’exonere des regles pourtant qu’est ce que ethiopia personals quelquefois tres dures et fort strictes qu’elle impose a toutes les citoyens. Comme d’autres, Ursula von der Leyen, et l’UE qu’elle represente, devraient perdre tout droit a parler des gestes barrieres aux peuples europeens apres une telle ceremonie publique.

Deuxieme probleme fondamental, trop peu pose celui-la : que fait une presidente d’une commision europeenne a une telle ceremonie et a une telle place. Depuis lorsqu’un dirigeant politique devrait pouvoir remettre 1 tarifs d’une organisation qui n’est gui?re la sienne ? Un dirigeant politique n’est jamais un acteur, une star ou un animateur : ce n’est fondamentalement pas l’espace d’un dirigeant politique de remettre des prix externes. Pire, si l’Atlantic Council ne parai®t pas etre une organisation de tres grande envergure, elle n’en demeure pas moins une organisation qui defend les interets des Etats-Unis. Cela reste donc i  nouveau plus choquant, a defaut d’etre totalement surprenant, qu’une presidente une commission europeenne s’y rende pour remettre un prix de cette organisation, a un patron etatsunien qui plus est !

Dans la serie de l’infeodation de l’Union Europeenne aux Etats-Unis, voila un nouvel episode minimum glorieux avec la patronne de l’executif de l’UE ravalee au rang de starlette remettant 1 oscar. C’est comme si Macron remettait un tarifs a BMW dans la ceremonie des patrons de l’annee organisee via le syndicat des patrons allemands. Meme si une president pourrait i?tre sans doute capable de repondre present, s’il est invite, ce n’est nullement sa place. Et dans le cas de une telle ceremonie, i§a est d’autant plus choquant qu’il ne s’agit meme nullement d’une organisation europeenne, mais bien d’une organisation etatsunienne, rappelant a ceux qui en auraient besoin que l’UE agit limite i  chaque fois tel le fidele servant de l’Oncle Sam ainsi que ses interets, oubliant quasi systematiquement nos interets des peuples europeens…

Plus globalement, une telle chaleur entre la presidente de la commission europeenne et le patron de Pfizer reste tout de meme totalement inappropriee aussi que beaucoup de questions se posent dans le comportement de l’UE ainsi que nos dirigeants, qui semblent trop permeables aux interets de Big Pharma ainsi que Pfizer, qui a 70 a 80% de part de marche sur les vaccins covid, contre 56% juste a toutes les USA. Rappelons ici que l’UE a non juste accepte une hausse tarifaire des vaccins, pourtant deja tres profitables, comme le montrent les resultats de Pfizer, bien en passant une prends astronomique d’1,8 milliard de doses en mai soir. Pfizer ne semble jamais maltraite, alors que d’autres laboratoires, comme Valneva, pepite francaise, ont tarde a etre reconnu. Une telle manifestation ne manquera aucune nourrir le proces en complaisance de l’UE a l’egard des interets des grandes multinationales…

Un tel geste reste du pain beni Afin de tous les opposants a la vaccination, dont je ne fais pas partie, meme si je soutiens la liberte de choix. De telles images ne feront en general que renforcer des nombreux Allemands et tous ceux en autres pays europeens qui refusent de se soumettre a J’ai vaccination. Ce n’est pas une banale erreur de communication. C’est une grave faute politique, a diverses titres.

Existe-t-il 1 vaccin contre l’йc?urement et la saturation ? Ou une thйrapie

Cette cйrйmonie reste l’image symbolique du systиme qui la produit et dont il semble plus difficile de se dйfaire que du sparadrap du Capitaine Lien permanent

« Existe-t-il une thйrapie de groupe contre l’йc?urement et la saturation ? » la mйthode roumaine, utilisйe en dйcembre 1989, bien que loin d’кtre parfaite peut apporter des rйsultats

il semblerait que, depuis, la Roumanie se soit justement empressйe d’intйgrer le systиme en question !A moins qu ce soit l’embryon du systиme incriminй qui ait ramassй le fruit moisi d’un style i  nouveau plus frelatй ?Les symbioses entre lichens, algues, champignons et moisissures sont aussi complexes que des symbioses des coprophages et l’utilisation des dйchets afin d’effectuer du compost.

(Visited 2 times, 1 visits today)

About The Author

You Might Be Interested In

LEAVE YOUR COMMENT

Your email address will not be published. Required fields are marked *