Tout juste sacree interprete feminine de l’annee a l’ADISQ, Roxane Bruneau s’apprete a Realiser sa grande rentree a Quebec et a Montreal.

Tout juste sacree interprete feminine de l’annee a l’ADISQ, Roxane Bruneau s’apprete a Realiser sa grande rentree a Quebec et a Montreal.

Nous avons suivi la chanteuse la plus populaire de l’instant au cours de le spectacle-rodage a L’Etoile de Brossard, mardi.

Fin d’apres-midi mardi, Roxane Bruneau, casquette a l’envers sur la tete, fait son test de le avec ses musiciens. Sur la scene de L’Etoile, tres belle salle situee au quartier DIX30 a Brossard, l’ambiance reste rejouissant, mais surtout concentree. Car contrairement a toutes les artistes qui passent via cette etape surtout technique de maniere legere, Roxane Bruneau s’investit dans chaque chanson. Tout le temps.

« C’est parce que si je ne me connecte nullement avec ce que je dis, la toune devient moyenne et c’est plate. Je fais ca Afin de me placer, Afin de savoir https://datingmentor.org/fr/matchocean-review/ ou J’me situe dans ma tronche, dans mon c?ur », analyse l’autrice-compositrice-interprete, qu’on a retrouvee ensuite dans sa loge pour discuter legerement. Elle precise sa pensee.

« Je ne suis pas une chanteuse a voix, moi. Je ne fais gui?re des notes qui vont impressionner les mecs. Il existe 100 filles a Brossard qui chantent mieux que moi, tu comprends ? C’est la performance du c?ur qui va impressionner les mecs. »

C’est justement pour son authenticite que le public s’est attache a Roxane Bruneau, qui est devenue une veritable vedette populaire pendant la pandemie. « On me voit partout, je sais, c’est gossant ! », dit celle qui possi?de lance le premier album en 2017 apres avoir ete reperee via YouTube, ainsi, qui a mis un moment avant de se sentir a sa place au milieu d’la musique.

Aujourd’hui, pour une recolte de quatre Felix (concernant quatre selections) et 40 000 exemplaires vendus de le deuxieme album Acrophobie , sorti Il existe votre an, elle aimerait bien prendre dans ses bras la Roxane des debuts en lui disant : « Tout va bien aller, tu as bien fera de lacher ta job. » Neanmoins, si elle voit bien que le public a change, elle ne sait moyennement De quelle fai§on l’expliquer.

« J’ai commence avec juste des lesbiennes a calotte dans mes salles. C’est vrai, c’etait toutes des meufs tel moi ! Neanmoins, la, ca n’a aucune sens, il y a des messieurs et des mesdames qui viennent avec leurs bambins, leurs ados. Ca me fait capoter de voir l’eventail d’age. J’suis encore occupe a decortiquer ca dans ma tronche. Je n’ai pas compris, mais ils sont la, et c’est l’fun. »

Dans sa loge, Roxane Bruneau te prend dans ses bras son chien Paco, qui l’accompagne partout en tournee. « C’est tel une balle antistress, d’une zootherapie pure et dure. Pas juste pour moi, Afin de nos musiciens aussi ! Ca change la vibe. »

Apres un an et demi d’arret, Roxane Bruneau vient de reprendre la route : le spectacle de Brossard est juste le sixieme, et la chanteuse doit litteralement reapprendre la scene. Et le faire plus en fera, puisque son annee 2022 est consacree essentiellement aux spectacles.

Pendant sa precedente tournee qui possi?de dure trois annees, raconte-t-elle, elle ne faisait pas attention a cette dernii?re. Elle a pris une telle fois de bonnes resolutions. « La je vais essayer d’effectuer du sport, je vais rester tranquille les temps de spectacle. Et je vais arreter d’aller au restaurant tout moyen. Avant, c’etait matin-midi-soir ! Je n’etais gui?re en structure. »

D’ailleurs, pendant que ses musiciens vont souper au resto, Roxane Bruneau est dans la loge pour manger le lunch qu’elle s’est prepare. « C’est une question de respect du public. Tu dois etre la physiquement et mentalement dans scene. Meme votre jeudi. Vous devez tout moyen que votre soit egal. »

Une demi-heure avant le spectacle, Roxane Bruneau retrouve son equipe. Elle ne cache pas le stress, mais nos musiciens s’amusent entre eux et la taquinent : l’esprit reste joyeux et bon enfant, a le image de fille qui ne se prend nullement au bon. Elle ne peut s’empecher de sourire, d’effectuer un chasse-croise de photos avec le batteur Oliver Savoie-Campeau et le photographe de La Presse , ainsi, de placoter legerement. Mais on sent que le hamster gravite dans sa tete.

« Je serai i  chaque fois stressee avant 1 spectacle. Je pense que ca n’arretera jamais », confie-t-elle. C’est beaucoup la peur de se fourvoyer et « l’angoisse du service apres-vente » qui tenaille cette anxieuse chronique, qui oscille constamment entre l’humilite et l’ambition. « j’ai envie que les individus aiment ca. » Mais i§a sait aussi. qu’elle ne sait rien Realiser d’autre.

« Une chance que j’ai degote ca. Autant ca me terrorise et me paralyse, autant, quand j’suis chez nous, j’ai trouve que ca manque d’action. Je carbure a ca. Cette semaine, j’avais hate de venir a Brossard ! Surtout que c’est mon coin, je viens d’la Rive-Sud. »

Dix minutes avant le commencement du spectacle, les musiciens et techniciens font la planche « Afin de se apporter du tonus ». On se fait 1 soir signe de ralliement avant de monter sur scene, sous les tonnerres d’applaudissements et les cris du public.

Le premier spectacle, Roxane Bruneau l’avait concu de maniere, disons, artisanale. Ses concerts, a ses debuts, duraient meme beaucoup plus !

« C’etait niveau band de garage. On n’avait que dalle de prepare, on n’avait aussi aucun producteur de spectacle. Et je n’avais jamais eu une cenne dans notre vie, alors je n’avais jamais vu de shows ! C’etait comme. je ne sais jamais ce que je vais aller faire la, mais il faut essayer. »

Elle a developpe son propre langage, a appris a « etre le maitre de la scene » et a prendre le public avec mon tour, et apres trois annees de tournee, elle connait davantage son metier. Pour le nouveau spectacle, forte de le statut de vedette ainsi que le experience, la chanteuse a travaille pendant des mois a concevoir elle-meme une mise en scene et une scenographie plus raffinees.

Mais celle-ci a failli se perdre en chemin.

« Mes deux premieres representations, j’etais aneantie. Je pensais que la carriere etait finie, je ne sentais gui?re le pouls du public. Puis j’ai realise que bien partait de moi. Je m’etais mis en pression afin que ca roule carre, ainsi, ca fera que je suis rentree sur la scene dans ma tronche, au lieu d’etre au sein d’ mon c?ur. »

Roxane Bruneau a compris que aussi dans un contexte plus professionnel, c’est en etant elle-meme, spontanee et directe, et non en planifiant chaque detail, qu’elle reusirait. « Au troisieme show, je me suis evoque : “J’y vais comme je veux.” Au moment oi? je suis sortie de scene, j’ai pleure de joie. Les mecs viennent me voir moi, pas une parodie de moi-meme. »

(Visited 2 times, 1 visits today)

About The Author

You Might Be Interested In

LEAVE YOUR COMMENT

Your email address will not be published. Required fields are marked *